• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

©2019 Chia de France - Mentions Légales

Un peu d'histoire...

       De 2500 avant J.C. jusqu’à l’arrivée des colons espagnols, la graine de chia constituait l’une des quatre cultures de base des civilisation précolombiennes d’Amérique du Sud, avec le maïs, les haricots et l’amarante. Son nom provient du náhuatl, langue indigène du Mexique et l’on prononce “tchia”.  

 

         Ses vertus nutritives lui valait le surnom de « graine des Dieux ». Elle était souvent donnée en offrande et notamment très prisée par les chasseurs et les guerriers, à qui elle assurait la subsistance lors des déplacements. Ces derniers la consommait principalement sous forme de boisson pour ses propriétés mucilagineuses.

 

          A l’arrivée des colons espagnol, la culture de la chia est interdite et cette plante tombe dans l’oubli pendant près de 500 ans. Ce n’est qu’à la fin des années 1990 qu’un groupe de recherche en botanique se penche sur le cas de cette petite graine, qui s'avère alors exceptionnellement riche pour l’alimentation.