Le mucilage de la graine de chia

Le mucilage est une substance végétale obtenue par le gonflement de certains constituants d’une graine au contact de l’eau. Les graines absorbent l’eau et forment une matière visqueuse, sans se dissoudre. Visuellement, le mucilage ressemble à de la gomme. Ses propriétés épaississantes sont prisées en médecine et en alimentaire.



1. Qu’est-ce que le mucilage de la graine de chia ?


Le mucilage de la graine de chia donne un gel à l’aspect translucide. Il se veut régulateur du transit et est considéré comme un laxatif doux. Les personnes souffrant de constipation devraient donc trouver là une aide précieuse pour apaiser leurs troubles. En plus de faciliter le transit, la graine de chia apporte à l’organisme des acides gras essentiels, des fibres, vitamines et de nombreuses protéines.




2. Quelle est la composition de la graine de chia ?


La graine de chia comprend de nombreuses fibres. Lorsque celle-ci est immergée dans l’eau, son mucilage, constitué de polysaccharides, contient donc lui aussi des fibres, qui présentent la caractéristique d’être solubles.


Le mucilage de la petite graine noire révèle une structure en tétrasaccharide sur sa chaîne principale. On trouve dans la composition des polysaccharides certains monomères plus ou moins connus comme le glucose, le xylose, le galactose, l’arabinose ou encore les acides uroniques.

Ces monosaccharides apaisent le tube digestif, créent une barrière pour les enzymes, et augmentent la viscosité des aliments (rendant la digestion plus efficace et allongeant l’impression de satiété). Enfin, les fibres solubles adoptent les mêmes particularités que les probiotiques et aident au contrôle du taux de glycémie et de cholestérol.



3. Le mucilage de la graine de chia en cas de constipation chronique


Grâce à ce mucilage, la graine est en capacité d’emprisonner une bonne quantité d’eau. Sachant que notre intestin grêle ne digère pas les mucilages, nos selles seront plus humides. En fait, pour vous illustrer ce propos par une image, c’est un peu comme si la graine de chia agissait comme une éponge.

Les études montrent également que le mucilage de la chia nourrit notre flore intestinale. Ce qui est un autre bon point car les constipations chroniques trouvent parfois leur origine dans un déséquilibre de la flore.


Notez que chez les personnes sensibles, la consommation de mucilages peut entraîner des ballonnements. Ceux-ci apparaissent notamment lorsque la flore intestinale est bien nourrie.



Petit conseil : si vous êtes sujet aux ballonnements, commencez par consommer une petite quantité graines de chia humidifiées, puis augmentez la quantité au fur et à mesure.





4. Le mucilage : utile à la bonne santé cardio-vasculaire ?


Le mucilage des graines de chia se transforme en un véritable piège à graisses alimentaires. Comme nous l’avons vu, le mucilage ne passe pas la barrière intestinale. Ainsi, il retient les graisses et les empêche de passer dans le sang (pour la plus grande partie des graisses). Consommer régulièrement des graines de chia (et donc ce fameux mucilage) tendrait ainsi à diminuer le taux de mauvais cholestérol dans le sang et limiterait les phénomènes d’obstruction des vaisseaux.



5. Comment stimuler le mucilage de la graine de chia ?


Le mucilage de la chia est très apprécié des végétariens et des végétaliens. En effet, il se substitue parfaitement aux œufs.

Pour vous y mettre à votre tour, vous n’aurez qu’à plonger vos graines entières dans le liquide de votre choix (de l’eau, une boisson végétale ou un jus fait maison). Laissez le miracle s’accomplir pendant une durée minimale d'une vingtaine de minutes et un maximum d’une heure.


Si vous avez l’habitude de consommer ces graines sans passer par de gonflement du mucilage, vous constaterez que les graines craquent moins sous la dent. On pourrait rapprocher leur texture de celle des graines de pavot dans les gâteaux.


L’épaisseur et le caractère visqueux de votre gel dépendra directement de la quantité de liquide de votre boisson. Selon vos envies et votre gourmandise, vous pouvez user de ce gel dans vos préparations préférées : gâteaux, boulettes, pains, crèmes, et en remplacement des œufs dans vos « sauces à dipper ».



6. L’action des graines de chia pour stabiliser son poids


Les graines de chia sont réputées pour aider au maintien d’un poids optimal. Ceci est dû à leur capacité à absorber de l’eau, et ainsi à augmenter leur volume. Elles procurent donc un effet coupe-faim et court-circuitent la survenue de fringales et les fameux grignotages.



Avertissement : La consommation de graines de chia n’est pas recommandée si vous prenez des anticoagulants ou des hypertenseurs. Les effets de vos médicaments seraient en effet accrus par la graine. La graine de chia est considérée comme un alicament.



A la fin de cet article, nous serions curieux de connaître vos pratiques alimentaires ! Avez-vous déjà testé le mucilage de la graine de chia ? Avez-vous pu constater l’apparition des effets recherchés ?